mardi 13 septembre 2022

Livre de Michel F5LBD

 

Michel F5LBD  fait le récit de son enfance imprégnée du vécu de son père – qui avait combattu dans les tranchées en 14-18 –, marquée à l’âge de 9 ans par un drame familial puis plongée dans la guerre de 39-45 en milieu rural. Il y décrit ensuite une adolescence laborieuse et une jeunesse passée à l’autre bout du monde comme soldat. Avec un mode narratif simple, l’auteur entraîne le lecteur dans cet univers du passé, notre passé. Michel Baudoin naît en 1930 à Novion-Porcien, dans les Ardennes françaises. Après avoir obtenu son certificat d’études primaires, il arrête ses études du fait d’évènements familiaux et historiques. Il quitte le milieu profondément rural dans lequel il a grandi en s’engageant dans l’Armée française, où il suit une formation générale et spécialisée dans les transmissions – notamment dans la radiotélégraphie de campagne. Ainsi, après une enfance et une adolescence en pleine Guerre Mondiale, il est plongé dans le conflit d’Indochine puis celui d’Algérie. De retour en France, il poursuit sa carrière dans les écoutes électroniques au moment de la guerre froide. Une fois à la retraite, il reste lié à sa passion pour le code morse en réalisant des cours sur les ondes puis en publiant des tutoriels sur YouTube. C’est en 2008 qu’il se lance dans le récit de ses souvenirs. Cet ouvrage constitue le premier d’une série de récits de souvenirs allant des métiers disparus de l’époque de son enfance aux tendres et parfois amusants souvenirs de sa vie familiale.

Le livre est au prix de 14.50€ chez AMAZON ou CULTURAMerci à Maurice F6IIE pour l'information. En attendant votre achat éventuel, vous pouvez retrouver ci-dessous, différents articles de Michel F5LBD, liés à son passé de radiotélégraphiste en Indochine et Algérie. 

Mr Michel BAUDOIN: souvenirs d'un radiotélégraphiste

F5LBD Algérie 1957/1959

Souvenirs de la CAER en Indochine 1954/1956

Souvenirs de la 782ème CER en Algérie 1956/1957

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci d'indiquer dans votre commentaire votre indicatif radioamateur, swl, ou votre email