jeudi 16 juin 2022

D44RO/QRP


De retour du Cap-Vert, voici l'expérience passée pour l'activtié D44RO en QRP. Avant mon départ j'avais souhaité refaire un trafic faible puissance, comme en EA6 ou OE1, afin de renouveler le challenge, mais hors Europe. Un des points importants, le poids du matériel, en effet malgré la reprise du tourisme international, certaines compagnies aériennes facturent sans pitié les bagages en soute en plus du billet (190€ le bagage de 23kg sur la TAP), de ce fait hors de question d'emporter amplificateur, transceiver imposant... de plus il s'agit de vacances et l'YL a une idée précise de comment remplir une valise... avec le moins de radio possible...

Le Cap-Vert est classé 221° sur 340 dans la liste des most wanted, cela n'en fait pas un pays rare, car il y a régulièrement des touristes OM, sans compter l'activité de D44PM et D4C... Néanmoins cela reste un indicatif exotique demandé selon les bandes ou modes exploités.

Avant tout trafic dans un pays sans réciprocité, il y a le passage à la demande de licence. Après avoir obtenu des informations auprès d'OM ayant séjourné en D4, j'ai transmis une demande deux mois avant mon départ.... une semaine avant mom arrivée pas de réponse malgré plusieurs relances, le Cap-Vert c'est la porte de l'Afrique et donc ne pas être pressé, en parallèle j'avais pris contact avec Paolo D44PM, et grâce à son intervention locale j'ai pu obtenir le précieux sézame le lendemain de l'entrée sur le territoire cap-verdien. 


Vous avez ci-dessus les coordonnées de la personne en charge des demandes de licence, si vous deviez en faire une. Le coût est de 1000 $ CVE environ 10 €, le montant est payable uniquement en liquide sur place ou à distance via un virement bancaire, pas de Paypal.

licence D44RO

Le QTH se situait en périphérie Ouest de Praia (locator HK84FV), capitale du Cap-Vert et ville principale de l'île de Santiago,  le site permettant d'avoir nettement moins de bruits liés à l'activité humaine d'une grande ville et d'interférences électriques.
 
vue de la station 

vue du rooftop un étage au dessus de la station

Le logement permettait l'installation de l'antenne sur le rooftop à plus de 20 m de haut, face à l'Atlantique. Il s'agissait d'un dipôle à cavaliers permettant le trafic sur plusieurs bandes, qui ne donna pas satisfaction en terme de réception, malgré différentes configurations de mise en place. 


Après de nombreux essais avec F8CRS et F5RQQ équipés de beams que je n'entendais pas, et des résultats de PSK reporter qui confirmaient que j'étais bien entendu en Europe en QRP, le problème ne pouvait venir que de l'antenne,  j'ai donc opté pour un montage du dipôle en position verticale, en L inversé pour un des brins rayonnants, l'autre servant de radian surélevé à 2 m du sol à son extrémité, les résultats ont été immédiats avec une réception enfin conforme aux prévisions. 

Concernant le matériel, le poids global était de 4kg, cela comprenait une alimentation à découpage, le transceiver QRP XIEGU X6100, l'antenne filaire, 20m de coaxial,le mât de 6m et accessoires. 



Pour le coaxial j'utilise du RG174A/U, le gain en volume et poids en comparasion avec du câble de 6mm est sans commune mesure, de plus l'atténuation en HF reste très acceptable avec 0.082 db/m sur 10 mHz, et une limitation de puissance à 125 watts même pour ceux qui utilisent la puissance maximale d'un transceiver au cas où... SOTA BEAMS vous en propose dans différentes longeurs pré-établies avec le choix des connecteurs aux extrémités.

Le transceiver QRP,  XIEGU X6100 a parfaitement fonctionné, malgré les bugs à répétition lors de sa sortie fin 2021, cependant le fabriquant avait réagi assez rapidement avec la diffusion de différentes mises à jour permettant la correction des bugs principaux.  



Je l'avais testé à maintes reprises avant le départ, sa prise en main est d'une facilité déconcertante car les menus ont été bien pensé. Pour rappel il s'agit d'un transceiver SDR HF/6m QRP , écran LCD de 4 pouces, doté de nombreuses fonctionnalités: WIFI, Bluetooth, tuner automatique, batterie interne de 3500 mAh, 10 watts sur alimentation externe, filtres, lanceur d'appels CW et SSB,  carte son intégrée, décodage du RTTY, lecteur de carte micro SD, posrt USB-C...pour un poids de 800 grammes...idéal pour les vacances, SOTA, trafic QRP...


Seuls défauts à mes yeux, toujours des bugs pour la connectivité WIFI et BT, le décodage CW qui ne fonctionne pas correctement, mais si vous connaissez la télégraphie pas besoin de cette fonction, ces problèmes seront probablement corrigés avec la sortie du prochain firmware. A noter également les touches de fonction au dessus de l'appareil non visibles, mais via le micro celles-ci sont accessibles plus rapidement. Le transceiver chauffe trop, même en réception, ce dernier point étant résolu notamment en D4 avec une température ambiante plus importante, par l'adjonction de deux petits ventilateurs alimentés par USB, ce qui a résolu le problème.


Pour ce qui est du trafic, j'ai commencé réellement le 14 mai jusqu'au 19 mai, soit cinq jours de moins que ce que j'avais prévu, mais ce n'était pas une expédition. Celui-ci s'effectuait principalement le soir vers 20h00, soit 23h00 heure de France. Majoritairement des OM européens et américains, 70 % des contacts ont eu lieu sur 15m et 20% sur 12 m. 



Au total 586 QSO, pour 24 heures de trafic cumulé, 53 DX, et le record de distance de 17786 km avec YB9USJ en PI95mm !
Cette opération est pour ma part une réussite, tant en terme d'optimation de poids pour le choix des matériels et de contacts QRP.  Seules ombres au tableau, peu de clients en CW, mais ça c'est un constat datant de quelques années au profit d'autres modes et la perte de quelques jours de trafic. 


Bien évidement avec 100 watts, le log aurait été plus conséquent, mais le plaisir n'est pas que dans la quantité de QSO, le trafic QRP apporte une réflexion plus importante à mon sens, pour le choix de l'antenne, fréquences à utiliser...afin d'optimiser au mieux les précieux watts de l'émetteur. 

D44RO - D44PM

Bien évidemment sur place j'ai pu rencontrer plusieurs fois Paolo D44PM. Il réside en plein centre ville de Santiago, Paolo parle plusieurs langues (anglais, italien, français, portugais...) de ce fait un contact privilégié sur place.


Paolo est équipé d'une beam 3 éléments, d'une verticale pour le 40m, d'une beam 4 éléments pour le 6m et de plusieurs dipôles. Il aura sous peu un nouveau pylône et d'autres antennes, son trafic se fait exclusivement en phonie et modes digitaux avec un Icom 7300.


Pour terminer ce récit, quelques remerciements particuliers:

* Paolo D44PM pour son amitié et l'aide précieuse apportée.
* David  F8CRS et Jean-Marc F5RQQ avec qui nous avons fait de nombreux échanges et essais. 
* Les amis auvergnats de F4KLW qui sont venus me contacter avec ardeur et détermination F4FTV - F4IPL - F4JFN -  F5PAL -  F8DZU
* F4FTV Fabrice pour la réalisation de la QSL 


merci de votre lecture et à bientôt pour un autre voyage radio QRP si possible



2 commentaires:

  1. Cher Freddy, a ete' un grand plaisir fair connaissence avec ta famme e toi, je cherche' de faire ce que JE pouvait pour que ta " vacance" soient bien reussi, Aussi avec Des normales problems, je suis sure que tous a bien marche'.
    Merci pour ta amitie'. A bientot e...of course...a disposition pour qui voudra repeter ta experience....
    Paul D44PM

    RépondreSupprimer
  2. Très beau compte rendu de cette activité en D4, tant du point de vue technique ( activité, configuration, matériel, propagation) que du point de vue humain...En tout cas félicitations pour cette activation et ce rapport détaillé qui portent à rêver...73, Roger F2EE

    RépondreSupprimer

Merci d'indiquer dans votre commentaire votre indicatif radioamateur, swl, ou votre email