lundi 27 juin 2022

Tarascon-sur-Ariège. Les radio-amateurs, ces invisibles de la sécurité

 

Sur les 750 bénévoles qui assurent le bon déroulé de l’Ariégeoise (organisation, intendance, sécurité) une vingtaine de personnes ont un rôle essentiel et méconnu, les radio-amateurs venus, pour l’occasion, des départements proches. Ils assurent toutes les transmissions entre les véhicules de secours et le PC (poste de contrôle) du Service départemental d’incendie et de secours de l’Ariège. Leur fonction est essentielle, vitale pour la sécurité de la course et ses 4 500 participants concourant en zone de montagne où les communications ne sont pas aisées. C’est en amont de la course, un mois avant, que notre travail commence, explique Jean-Louis Liron, président des émetteurs qui envoient les données vers le récepteur à disposition au SDIS. Nous plaçons, pour cette course, afin d’éviter les zones blanches, d’autres relais provisoires, notamment au col de Pailhères et au Plateau de Beille. Notre travail est d’indiquer au centre de secours qui suit le tracé en direct sur un écran, l’emplacement des huit ambulances présentes avec un urgentiste réanimateur à bord, et de les positionner sur le parcours en fonction de l’évolution de la course...LA DEPECHE

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Tout commentaire non signé par un indicatif radioamateur, swl, ou votre email sera refusé. F5IRO