12 août 2014

Station radio SCR 399


Deuxième article de la série dédiée aux matériels du débarquement, avec la station radio HF SCR 399. Le propriétaire français de ce véhicule est un passionné comme nous, il a remis en état de fonctionnement tous les appareils radios et accessoires, rien ne manque jusqu'au moindre détail, excepté l’absence du groupe électrogène et de sa remorque...























7 commentaires:

  1. Bonjour, cela me rappelle quand j'étais dépanneur Radio militaire dans la périodes de 1961 à 1963, c'était les matériels qu'utilisait l'armée de terre. J'en ai dépanné plus d'une trentaine avec au final une lampe 250TH. C'était le bon temps et jeune. 73 de F6HBN.

    RépondreSupprimer
  2. hugues f 60194
    une belle époque, les bc 610 de vrai grosse machine, il faler en connaitre un bout par rapport a maintenant.

    RépondreSupprimer
  3. Belle restauration fonctionnel que seul un passionné peut mériter de l'utiliser en connaissance de cause car il y a toujours une petit quelque chose à fignoler !
    HB9EPC

    RépondreSupprimer
  4. Belles photos qui font remonter des souvenirs que les moins de 50 ans ne peuvent connaitre. Durant mon service national j'ai opéré avec le trois-neu-neu en France et en AFN ainsi qu'avec le SCR 193
    Je pense qu'il y a prescription et peux avouer que j'ai fait mes premiers QSO OM (en noir) avec le 399 et un indicatif TU : j'avais du succès chez les W
    73 QRO de Robert F9DM

    RépondreSupprimer
  5. Militaire radiotelegraphiste, j'ai trafiqué 8h par jour pendant 2 ans avec un 3.9.9 en télégraphe dans un Unimog.
    Un vrai plaisir. Une bombe cet émetteur. J'ai adoré

    RépondreSupprimer
  6. Superbe matériel, je l'ai encore utilisé dans les années 70 au 5TTR à Etterbeek et Tervueren. 73 QRO de Léon ON6QZ

    RépondreSupprimer
  7. Que de souvenirs ... C'était un des matériels que j'ai étudié lorsque j'ai passé le CT2 en 1977, Le tube du PA est souvent passé au rouge . Mais il tenait bon ...

    RépondreSupprimer

Merci d'indiquer dans votre commentaire votre indicatif radioamateur, swl, ou votre email