samedi 26 juillet 2014

Un musée des communications à Neuville-sur-Seine (10)


"A Neuville-sur-Seine (10) collectionneur, Guy Millot, passionné par les systèmes de transmission, va ouvrir son musée à l’occasion de la Route du champagne en fête, ce week-end. Les personnes qui ont déjà eu le privilège d’entrer dans le musée des communications sont restées « épatées » et nul doute que les visiteurs de samedi et de dimanche le seront tout autant. La collection de Guy Millot est extraordinaire...
Elle retrace l’histoire des communications, des transmissions de 1840 à nos jours...
Viticulteur, ancien maire de Neuville-sur-Seine, Guy Millot est passionné depuis son adolescence par les moyens de communication.«  À 14 ans, c’est dans les surplus militaires que j’allais et je trouvais surtout du matériel militaire », souligne-t-il. Une grande partie du matériel acquis est, en effet, militaire montrant l’évolution de la transmission, lors des deux conflits mondiaux notamment. Il n’y a pas que cela pour autant.

De 1840 à nos jours

Dans ce qui était une halle de stockage lui appartenant, d’environ 200 m², il a organisé son exposition chronologiquement et créé un sens de visite avec un îlot central, des mises en scène étudiées avec accessoires, éclairage, podiums…

Ainsi, l’on commence avec les premières expériences de piles en 1840. On passe par le télégraphe à cadran et divers systèmes de communication. Suivent le premier tube cathodique Braun, un superbe télégraphe de campagne avant les systèmes employés lors de la Première Guerre, lors du Débarquement et de la Résistance.

Une petite pièce attenante est d’ailleurs entièrement consacrée à cette période avec des documents et du matériel.

«  J’ai des appareils anglais, américains, allemands », poursuit-il.



Des pièces rares

Sont à découvrir également un gramophone qui enregistre et lit, l’ancêtre du fax : le bélinographe, la période TSF, des radios Philips, le poste qu’Hitler avait fait réaliser en 1937, des machines à coder dont une qui est exceptionnelle, des brouilleurs, la dynamo électrique manuelle, des postes du Vietnam, le système Rita français, les premières machines à écrire, des télévisions de 1930, le système de transmission par satellite utilisé lors de la guerre du Golfe, un enregistreur suisse, un des premiers tourne-disques pour enfant, des appareils utilisés pour l’espionnage… La liste est non exhaustive bien sûr.

«  Tout n’est pas encore fini, je ne devais ouvrir que l’année prochaine mais on m’a sollicité pour la Route du champagne, alors j’ai accepté. En février, il n’y avait rien dans le bâtiment. C’est avec des copains qu’on a fait cela  », confie-t-il presque gêné qu’on parle de lui.

Guy Millot pensait à ce musée depuis une dizaine d’années. C’est aujourd’hui devenu la réalité. Il pourrait en ouvrir un deuxième tant sa collection est impressionnante. «  J’ai mis ici les pièces les plus significatives  », conclut celui qui est intarissable sur le sujet.

musee.communications10@orange.fr

 SAVOIR :

Samedi, de 11 h à 19 h, et dimanche, de 10 h à 18 h, le public pourra entrer dans le musée des communications par petits groupes. Les visites seront commentées.

– À l’extérieur, une cellule mobile militaire de transmission complète sera à découvrir.

– Un radio amateur se servira du matériel employé par la Résistance pour établir des contacts.

– Après les festivités de ce week-end, pour visiter le musée, il suffira de contacter Guy Millot par mail pour convenir d’un rendez-vous.

– Le musée est étroitement surveillé par caméra.

– Une association devrait prochainement voir le jour pour gérer le musée des communications."

source L'Est Eclair. merci à F1GZH pour l'info

2 commentaires:

  1. f 60194 Hugues
    un superbe rassemblement de belle pièces radio de collection , un super souvenir du passé et de l'histoire des transmission.

    RépondreSupprimer
  2. salutation freddy ,et guy si tu consulte, a bientôt

    Hugues collectionneurs et tech radio a tours

    RépondreSupprimer

Merci d'indiquer dans votre commentaire votre indicatif radioamateur, swl, ou votre email