mardi 31 mai 2016

Vos mots de passe remplacés par la réponse en fréquence de votre crâne


"Dans certains labos d’entreprises ou d’universités, les fameuses lunettes connectées de Google sont utilisées dans le cadre d’expériences scientifiques, d’opérations et d’examens médicaux. Les Google Glass y sont  souvent partagées entre utilisateurs. Pour éviter la circulation et la divulgation fortuite de données sensibles, notamment les mots de passe et les codes d’accès, des chercheurs des universités de Sarrebrück et de Stuttgart ont imaginé SkullConduct...suite

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Tout commentaire non signé par un indicatif radioamateur, swl, ou votre email sera refusé. Merci