vendredi 14 octobre 2022

Réseau Radio du Futur

Un consortium piloté par Airbus et Capgemini a été retenu par le ministère de l’Intérieur et des outre-mer pour le rôle d’intégrateur du lot 2 du Réseau Radio du Futur (RRF), le réseau haut débit sécurisé et résilient des forces de secours et de sécurité intérieure. Ce RRF est amené à prendre la suite de l'INPT (l'infrastructure nationale partageable des transmissions) qui est le support d'Antarès (jugé décevant et peu fiable par des utilisateurs, comme l’écrivait en 2016 le sénateur LR de la Sarthe Jean Pierre Vogel) et celle du réseau radio bas débit Rubis utilisé par la gendarmerie. L'objectif fixé au programme RRF est de disposer d'un service de communication critique haut débit mobile, qui sera opérationnel au plus tard à compter de 2023. En effet, il est supposé être en service lors du déroulement de la coupe du monde de rugby de l'été 2023 et des jeux olympiques et paralympiques de Paris en 2024...LIGNES DE DEFENSE

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci d'indiquer dans votre commentaire votre indicatif radioamateur, swl, ou votre email