lundi 27 juin 2022

Un amateur photographie le passage d'ISS devant le Soleil

 

Astronome amateur mais photographe professionnel, le Britannique Jamie Cooper a réussi à capturer, le 17 juin 2022, depuis son jardin en Angleterre, le passage de la Station spatiale internationale (ISS) devant le Soleil. Une image spectaculaire. C’est une image aussi belle que spectaculaire. Le Britannique Jamie Cooper, 52 ans, est un photographe professionnel passionné d’astronomie. Le 17 juin 2022, il a réussi à capturer la trajectoire de la Station spatiale internationale (ISS) lors de son passage devant le Soleil, qui ne dure qu’une seconde à peine. « C’était une occasion à ne pas rater », a-t-il confié à la radio télévision britannique, la BBC, le 21 juin dernier....

Une véritable prouesse, puisque l’ISS est en orbite à 408 km au-dessus de nos têtes et se déplace autour de la Terre à la vitesse de 27 000 km/h. C’est dans le jardin de sa maison de Whilton dans le comté anglais du Northamptonshire, au cœur du Royaume-Uni, que le photographe a filmé l’ISS, séquence qu’il s’est ensuite empressé de partager, à vitesse réelle et au ralenti, sur les réseaux sociaux, Instagram en tête.

Jamie Cooper ne s’est pas servi de son smartphone. Pour enregistrer le passage de l’ISS en ombre chinoise devant le disque solaire pendant un court laps de temps de moins d’une seconde, le Britannique a utilisé un télescope et une caméra vidéo à haute vitesse. L’appareil peut prendre 80 images par seconde, alors que le standard habituel est de l’ordre de 25 images / seconde.

Outre ce matériel de pointe, le passionné d’astronomie avait bien préparé en amont sa tentative. Car ce passage de l’ISS devant le Soleil n’est pas visible de partout, sur Terre. « Pour être pile dans l’alignement de la Station spatiale et du Soleil, il faut se trouver dans une bande très étroite d’environ 5 km de large. » Jamie Cooper a donc vérifié régulièrement les prévisions de trajectoire de l’ISS, pour s’assurer d’être au bon endroit au bon moment. « J’ai regardé les données trois jours avant mais ma maison n’était pas sur le parcours, puis j’ai vérifié à nouveau la veille, et là, ça passait pile au-dessus de ma maison, j’ai vraiment eu de la chance… »

Attention, comme lors des observations d’éclipses, une observation directe et prolongée de l’astre solaire, que ce soit à l’œil nu ou à travers un appareil photo ou une caméra, sans aucune précaution, est dangereuse. Un filtre puissant pour atténuer le rayonnement ultraviolet, visible et infrarouge est indispensable pour éviter des brûlures de la rétine, pouvant provoquer des lésions irréversibles.

Jamie Cooper insiste bien sur ce point auprès de la BBC et du journal local The Northampton Chronicle : « Il est important de dire que j’utilise un télescope professionnel, équipé d’un filtre, car il ne faut jamais regarder le soleil directement sans protection, cela peut entraîner une cécité permanente », souligne-t-il.


source OUEST FRANCE

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Tout commentaire non signé par un indicatif radioamateur, swl, ou votre email sera refusé. F5IRO