lundi 7 octobre 2019

L'USKA s'interroge !


"La pénurie de jeunes radioamateurs est une inquiétude mise sur la table des réunions depuis plus de deux ans. Sans étude sociologique de fond et coordination de grande ampleur, il ne reste qu'à se lamenter. Chacun s'inquiète individuellement ce qui n'arrangera rien. L'exemple Suisse vient renforcer le constat avec, en 2018,  un seul radioamateur de moins de 25 ans ayant rejoint l'UKSA.
L'UKSA atteste depuis plus de cinq ans faire des investissements pour la formation dans différents Cantons et Clubs. Malgré ce système d'incitation et d'aide, le nombre de radioamateurs nouvellement licenciés de moins de 25 ans qui ont rejoint l'USKA a chuté: 2017: 3 novices CEPT (HB3) + 1 CEPT classe 1 (HB9) * 2018: 0 novices CEPT (HB3) + 1 CEPT classe 1 (HB9)...suite et source REF 39

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Tout commentaire non signé par un indicatif radioamateur, swl, ou votre email sera refusé. F5IRO