dimanche 26 mai 2019

De nouvelles pistes sur les systèmes de communication non-humains


"Le singe titi est un modèle intéressant car il peut combiner deux cris d'alarme (le cri A et le cri B) en séquences qui varient non seulement selon le type de prédateur (aérien ou terrestre), mais aussi selon la localisation du prédateur (au sol ou dans la canopée). Dans cette étude, les chercheurs ont étudié comment les singes titis produisent et perçoivent les informations encodées dans les séquences de cris, en conduisant une série d'expériences sur des singes sauvages au Brésil....suite

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Tout commentaire non signé par un indicatif radioamateur, swl, ou votre email sera refusé. F5IRO