samedi 1 décembre 2012

Windows Blue, le successeur de Windows 8, mi-2013


La rumeur d’une nouvelle version de Windows se précise. En août, nous vous avions parlé de Windows Blue, mais très peu de détails circulaient alors sur ce logiciel. Le sujet est relancé par notre confrère The Verge qui, s’appuyant sur « plusieurs sources », confirme que Microsoft travaille bien sur un successeur de Windows 8 au nom de code Windows Blue, avec une date de lancement prévue pour… mi-2013 ! Soit seulement un an après Windows 8. Et il ne s’agira pas simplement d’une version intermédiaire...
mais d’une mise à jour majeure, avec « des modifications au niveau de l’interface et sur la totalité de la plateforme ». Etonnant non ? Pas tant que cela.
Apparemment, Microsoft souhaiterait accélérer son cycle de développement et proposer, à l’avenir, un nouveau Windows par an, comme c’est le cas pour les systèmes d’exploitation pour mobiles et tablettes d’Apple et de Google. La tarification serait revue largement à la baisse, pour favoriser l’adoption. Selon The Verge, Windows Blue pourrait même être gratuit ! Le nouveau Windows sera accompagné d’un nouveau kit de développement et les nouvelles « apps » devront forcément être compatibles Windows Blue, sinon elles ne seront pas acceptées dans la boutique en ligne Windows Store.
Vers une séparation pro/grand public ?
Avec un lancement annuel des versions de Windows, Microsoft cherche à coller davantage aux goûts du grand public, toujours friand de nouveautés. A l’inverse, cette nouvelle stratégie – si elle se vérifie – pourrait poser problème aux entreprises, comme le pensent certains analystes de marché.  En effet, les services informatiques ne pourront pas faire un déploiement de Windows tous les ans. Leurs cycles de migration sont d’au moins trois ans.
D’ailleurs, depuis que Microsoft a fusionné ses plateformes professionnelles et grand public, les entreprises sont toujours en décalage par aux consommateurs. « Windows 8 vient de sortir, mais dans les entreprises, les projets de déploiement actuels portent sur Windows 7 », souligne ainsi Thierry Petit, directeur de Dell France. Comment résoudre ce dilemme ? Peut-être en séparant à nouveau les plateformes grand public et professionnelles…  

source: 01 NET

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Tout commentaire non signé par un indicatif radioamateur, swl, ou votre email sera refusé. F5IRO