mercredi 4 juillet 2012

Nano-fibres plastiques


Des chercheurs français ont réussi à fabriquer des nano-fibres plastiques aux propriétés électriques proches des métaux, qui se construisent "toutes seules", promesse de pousser encore plus loin la miniaturisation des composants électroniques.
Deux équipes du CNRS et de l'Université de Strasbourg, conduites par Nicolas Giuseppone et Bernard Doudin, ont réussi à fabriquer des fibres plastiques fortement conductrices, de quelques nanomètres d'épaisseur...

Leurs travaux sont publiés dimanche en ligne par la revue Nature Chemistry.

Ces nano-fils, qui font l'objet d'un brevet déposé par le CNRS, sont "peu coûteux à obtenir et faciles à manipuler contrairement aux nanotubes de carbone", souligne le CNRS dans un communiqué.

Ils allient les avantages des deux matériaux utilisés à ce jour pour conduire le courant électrique : les métaux et les polymères organiques plastiques.

Lors de précédents travaux publiés en 2010, Nicolas Giuseppone et ses collègues était parvenus à obtenir pour la première fois des nano-fils en modifiant chimiquement des molécules de synthèse utilisées dans l'industrie pour un processus de photocopie.

suite ici

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Tout commentaire non signé par un indicatif radioamateur, swl, ou votre email sera refusé. F5IRO